[Cinema] Les Rencontres Audiovisuelles de Douala : RADO 2018

RADO 2018 (Les Rencontres Audiovisuelles de Douala) du 09 au 16 Février 2018 était à sa 6ème édition.

Sous le haut patronage du ministère des arts et de la culture et la direction générale des impôts, placé sous le thème : Spectacle et discours du cinéma africain, les RADO (Les Rencontres Audiovisuelles de Douala) tendent à déboucher sur les innovations mémorables dédiées à l’expression et à la mobilisation des principaux festivals qui travaillent pour la promotion des images de l’Afrique à travers le monde.

Pour cette année 2018, tenu dans les locaux de Lewat Hôtel, ils y’a eu plusieurs projections cinématographiques concentrées exclusivement à l’Afrique, un symposium sur le mécénat et le parrainage de la culture au Cameroun, des ateliers de formation entre autre sur le pourquoi comprendre le cinéma africain et bien d’autres ateliers de formations.

Des pays amis tels que le Sénégal dont cette 6eme édition a mis en avant parce que c’était le pays hôte, avec un hommage rendu à Sembene Ousmane et la Tunisie.

Il y’a eu 7 jours autour du cinéma : porté sur le spectacle et le discours du cinéma africain. Deux questions surgissent donc.

  • Avons-nous un spectacle dans notre cinématographie?
  • Notre cinéma nous parle-t-il?

Plusieurs étudiants de diverses régions du pays ont répondus présent pour partager avec les experts venus du Sénégal afin d’acquérir une formation cinématographique.

Atelier

Atelier de formation sur : Comprendre et promouvoir le cinéma africain par Clémence Delgado (assistant réalisateur pendant longtemps de Sembene Ousmane Cinéaste Producteur)

Symposium

Axé sur le mécénat et le parrainage de la culture au Cameroun et animé par :
Pr. Hubert MONO DJANA (universitaire)
François BINGONO BINGONO (musicologue et home de culture)
YOUNOUSSA ABDOULAH (Cinéaste)

Projections cinématographiques

  • Nous irons vivre ailleurs : de Nicolas Karlsky
  • La foret de NIOLLO : de ADAMA ROAMBA
  • Félicité : de Alain GOMIS
  • La leçon de cinéma : une série de captations sur les leçons de cinéma donnée par SEMBENE OUSMANE
  • DJEMBAR SEMBENE : de Eric SOSSOU BODOULE
  • Camp THIROLE : de SEMBENE OUSMANE

Le commissaire du festival a tenu à féliciter les jeunes cinéastes du Cameroun en les envoyant un message dappel au travail pour qu’aux prochaines RADO (7è Edition) on puisse voir plusieurs films camerounais.
La télévision nationale a visionné 12 films, en a retenu 04 et en a acheté 01 (l’œil du cyclone) en récompensant les producteurs dune somme de 1 500 000 (un million cinq cent) FCFA.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s